Tortues caouannes échouées en Vendée, un phénomène habituel accentué par les tempêtes

Depuis le début du mois, des tortues caouannes, une espèce en voie de disparition, ont été retrouvées sur plusieurs plages du littoral Atlantique. Un phénomène habituel, mais qui s’est accentué ces derniers mois.

C’est sur la plage de Longeville-sur-Mer que, le 3 janvier dernier, Eric Rambaud découvre une jeune tortue caouanne.

"Elle se confondait avec les rochers, c'est mon chien, en fait, qui l'a sentie, raconte-t-il, je me suis approché et j'ai vu que c'était une tortue"

Rapidement, le Vendéen contacte la mairie de la commune puis l’aquarium de la Rochelle.

"On nous a demandé si elle était vivante. Elle était bien vivante parce qu'elle voulait retourner en mer, en fait, poursuit Eric, ils nous ont demandé de l'empêcher de retourner à la mer et (ils nous ont dit) qu'ils allaient venir la chercher tout de suite".

Prise en charge, cette jeune caouanne a ensuite rejoint ses congénères au centre d’études et de soins pour les tortues marines.

Un phénomène d'échouage connu

Au total, la structure accueille en ce moment une quarantaine de tortues caouannes qui doivent bénéficier de traitements adaptés.

Originaire de l’Atlantique Nord, cette espèce s’échoue parfois l’hiver sur le littoral. Un phénomène connu, mais qui s’est accentué ces derniers mois. Une vingtaine d'individus ont ainsi été recueillis depuis début janvier.

"Ces derniers temps, nous avons reçu davantage d'animaux parce qu'il y a eu davantage de tempêtes, et de tempêtes fortes et rapprochées, explique Florence Dell'Amico, responsable du Centre d’études et de soins pour les tortues marines à l'Aquarium de La Rochelle, avec des courants qui étaient vraiment dirigés vers la côte et qui ont permis de pousser les petits individus jusqu'aux plages".

D'habitude on a des individus qui pèsent entre 1 et 3 kg. Là on est sur des individus qui sont vraiment juvéniles, qui sont certainement de l'année

Florence Dell'Amico

Aquarium de La Rochelle

"Ce sont des tortues qui vont souffrir du froid, poursuit Florence Dell'Amico, on va plutôt avoir des individus signalés échoués sur les plages au cours de la période hivernale entre janvier et avril, donc des tortues qui sont réfrigérées et qui ne vont plus être capables de se mouvoir et donc poussées par les vagues et le vent sur nos plages".

"Les petites tortues qui sont arrivées sur nos côtes présentaient de nombreux crustacés qui se sont développés sur leur carapace et qui montrent qu'elles ont dérivé un certain temps avant d'arriver jusque sur nos plages. Elles étaient dans un état d'hypothermie, elles étaient dénutries, elles étaient en manque de plein d'éléments puisqu'elles ne s'alimentaient pas".

Une fois soignées, les tortues Caouannes sont surveillées pendant quelque temps. Si leur état de santé le permet, elles devraient retrouver l’océan au printemps prochain.

durée de la vidéo : 00h01mn49s
Direction le littoral vendéen où depuis le début du mois, des tortues Caouannes, une espèce en voie de disparition, ont été retrouvées sur plusieurs plages. Un phénomène habituel, mais qui s’est accentué ces derniers mois. ©France Télévisions

Le reportage de Quentin Carudel, Damien Raveleau, Stéphane Hérel et les équipes de France 3 Nouvelle Aquitaine

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux et sur france.tv

L'actualité "Nature" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Pays de la Loire
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité