Transat Jacques Vabre : Alex Thomson, “le Vendée Globe est mon unique objectif”

Alex Thomson à bord de Hugo Boss / © Alex Thomson Racing
Alex Thomson à bord de Hugo Boss / © Alex Thomson Racing

Le Gallois Alex Thomson, qui n'a jamais réussi à monter sur la plus haute marche du Vendée Globe, a mis à l'eau son nouveau bateau, toujours sous les couleurs noires de son fidèle sponsor. Il prendra dimanche le départ de la transat Jacques Vabre.
 

Par FB avec Gaël Robic

Côté pile, c'est "Washing machine", navigation en mode essorage pour Alex Thomson sur son nouveau bateau.

Côté face, Portsmouth, petit port tranquille de la pointe sud-ouest de l'Angleterre. C'est là que vit, travaille et navigue le skipper gallois. Seul, ou presque, avec son bateau et deux mots en tête : Vendée Globe.
"Ce sont les 16 dernières années de ma vie et la prochaine, c'est sûr", dit-il à propos de cette course mythique autour du monde, "le Vendée Globe est mon unique objectif, j'ai tout sacrifié pour ça".

Le Gallois ne fait rien comme les autres, y compris pour son bateau, mais peut-on encore parler de bateau pour cet engin inauguré en grandes pompes à Londres.
Le Britannique à un sens aiguisé du spectacle et sait de quoi il parle en terme de navigation.

"S'il a une idée en tête, pour ne pas aller dans cette voie-là il faut réussir à lui démontrer que ça ne fonctionne pas, ou qu'il y a une solution qui est forcément meilleure", raconte Quentin Lucet, architecte du cabinet VPLP.
 

Rodéo en haute mer

L'engin d'Alex Thomson ne se contente pas d'être les plus beau bateau de la flotte, c'est aussi le plus innovant. La grande nouveauté est à l'intérieur : un cockpit intégralement fermé pour voyager au sec.
A bord de Hugo Boss, dans le cockpit fermé du bateau d'Alex Thomson / © Alex Thomson Racing
A bord de Hugo Boss, dans le cockpit fermé du bateau d'Alex Thomson / © Alex Thomson Racing
"La réalité c''est que, dans les mers du sud, tous les skippers restent à l'intérieur. Sur les bateaux d'anciennes générations, même à l'intérieur, on ne voyait rien", explique le skipper, "sur ce bateau, on reste connecté avec ce qui se passe dehors".

3e en 2012, 2e en 2016, Alex Thomson rêve de devenir le premier skipper étranger à remporter le Vendée Globe.
En attendant, Alex Thomson sera dimanche au départ de la transat Jacques Vabre, aux côtés de Neal Mac Donald.
A bord de Hugo Boss, avec Alex Thomson et Neal Mac Donald / © Alex Thomson Racing
A bord de Hugo Boss, avec Alex Thomson et Neal Mac Donald / © Alex Thomson Racing

 

Sur le même sujet

Les + Lus