• faits divers
  • société
  • économie
  • sport
  • football
  • Insolite

Vendée : les boat-clubs en vogue chez les constructeurs de bateaux

Des Cap Camarat dans les boat Clubs proposés par Jeanneau / © YURI KOCHETKOV / MAXppp
Des Cap Camarat dans les boat Clubs proposés par Jeanneau / © YURI KOCHETKOV / MAXppp

Pour naviguer sans être propriétaire d'un bateau,  les plaisanciers peuvent louer. Certains sites comme Click&Boat proposent du partage entre particuliers. Mais voilà qu'apparaît une nouvelle formule, l'appartenance à un club. Comment ça fonctionne ? Explication.
 

Par Thierry Bercault

Bénéteau avait déja lancé l'idée de créer des boat-clubs pour des clients qui voulaient tester ses nouveaux bateaux sans avoir à assumer les contraintes du propriétaire. Cette fois, c'est Jeanneau qui propose un service à peu près identique avec son réseau de concessionnaires.

Le constructeur s'est associé à l'américain Freedom Boat Club pour ouvrir une trentaine de clubs nautiques en Europe d'ici le printemps 2019, notamment en Espagne, en Italie, et en Angleterre. 

Pour l'instant, cinq concessionnaires ont répondu présents en France : West Yacht Broker à la Rochelle, Force 5 à Saint Gilles Croix de Vie, Pornic Nautic à Pornic, West Yachting à Vannes et Marine West à Lorient.  

Plus besoin de s'embêter à entretenir un bateau, à le caréner, à refaire l'antifouling tous les ans ou à lui trouver une place de port. Il suffit d'adhérer au club et de payer un abonnement mensuel pour utiliser des bateaux de moins de trois ans, en l'occurrence des  Camarat 6.50 ou 7.50 et des Merry Fisher 695 Croisière ou Marlin. Seule exigence : avoir un permis bateau et suivre une formation à la navigation. 

Chez Bénéteau, cette formule coûte 4500 euros en adhésion et entre 249 et 690 euros d'abonnement mensuel selon le type de bateaux utilisé : des Flyer 5,50, 8 ou 8,80 ou bien des Antares 6, 8 ou 9 ou encore Barracuda 8 et 9. Une base doit ouvrir le 15 mars prochain aux Sables d'Olonne.

Alors que Jeanneau ne propose que des vedettes à moteur pour ce genre d'utilisation, Bénéteau ouvre son réseau aux voiliers : First 20, First 25 ou Océanis 31.   

 

Sur le même sujet

travaux pont de Cheviré

Les + Lus