Cet article date de plus de 3 ans

Vendée : la récolte de sel retardée pour cause d’orages

Les multiples orages accompagnés de pluies de ce printemps perturbent considérablement l’activité des marais salants en Vendée. La récolte est retardée d’un mois aux Sables d'Olonnes.
De violents orages ont noyé les œillets sous 10 cm d'eau
De violents orages ont noyé les œillets sous 10 cm d'eau © France 3
Pas une minute à perdre pour ce saulnier : en quelques minutes, un violent orage a noyé les 65 œillets de ses marais salants sous 10 cm d'eau. Un phénomène rare en cette période de l'année.

Tout le travail préparatoire de la saison est à refaire, car les fortes pluies ont déposé toute l'argile au fond des œillets modifiant la concentration du sel. Il faut donc rapidement les vider, pour que le niveau d'eau s'abaisse au maximum.

"Je récupère toute la vase qui est partie dans l’érosion et les orages pour reformer les chemins... Pour que le soleil et le vent fasse leur travail et que ça s'évapore le plus vite possible", explique René Clouteau, saulnier aux Sables d'Olonne.

Les travaux pour réparer les dégâts devraient prendre une quinzaine de jours à l'équipe des Salines, et le risque de nouveaux orages ne rassurent pas les paludiers, car "il faut 5 à 6 jours de soleil pour que l'argile ait le temps de sécher, là, je n'ai plus assez de temps" explique René Clouteau.

Remis en état, il y a une trentaine d'années, les marais salants des Sables d'Olonne produisent entre 40 et 50 tonnes de sel chaque saison.

► Le reportage d'Elodie Soulard et Damien Raveleau, avec René Clouteau, saulnier.



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
mer sorties et loisirs économie météo