Cet article date de plus de 5 ans

Transat New York-Les Sables : un abandon et de nouvelles avaries

Armel Le Cléac’h a annoncé ce mardi qu’il abandonnait la transat NewYork-Vendée, et de nouvelles avaries ont perturbé la course.
Armel Le Cléach' (Banque Populaire) après le départ de la transat New York - Vendée ce dimanche
Armel Le Cléach' (Banque Populaire) après le départ de la transat New York - Vendée ce dimanche © Jewel SAMAD / AFP
Il avait été dérouté lundi en fin d’après-midi vers Newport à cause d’une collision avec un cétacé. Armel Le Cléac’h, l’un des favoris de la course, a finalement estimé que le foil endommagé ne pouvait pas être réparé. Il a préféré abandonné la course.

« Le foil n'est pas réutilisable dans son état actuel, ni le puits qui nécessite des réparations plus poussées » a-t-il déclaré.

Collisions en pagaille avec des OFNIs

Quatre autres skippers s’étaient déroutés sur Newport après être entrés en collision avec des OFNIs (objets flottants non identifiés). Parmi eux Yann Eliès, Morgan Lagravière, Pierter Heererma et Jean-Pierre Dick. Ce dernier a repris la mer ce mardi après quelques réparations.

>> LIRE AUSSI. Transat New York-Les Sables : sale temps sur la course, 5 skippers se déroutent sur Newport

Vincent Riou a lui aussi touché un OFNI dans la nuit, mais n’a pas eu besoin de faire demi-tour. Il doit trouver rapidement une solution pour colmater une brèche par laquelle l’eau rentre en petite quantité, mais n’est pas en danger. Il a tout de même dû réduire sa vitesse.

>> VIDEO. 24 heures avant la collision, Vincent Riou s’exprimait sur les risques de toucher un OFNI
durée de la vidéo: 01 min 14
Vincent Riou à propos des OFNI (Cétacés)

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vendée globe sport voile