Treize-Vents, en Vendée : un loto popo pour sauver le château

Un loto popo est organisé dimanche prochain pour sauver le château de la Boulaie, situé à Treize-Vents, en Vendée. Le loto popo c'est comme le loto bouse mais la traditionnelle vache sera accompagnée pour l'occasion de huit autres animaux de la basse-cour.

Fleur L'âne, l'un des neuf participants du Loto popo, en compagnie de son organisateur Philippe Maindron
Fleur L'âne, l'un des neuf participants du Loto popo, en compagnie de son organisateur Philippe Maindron © DR
Voilà de quoi faire parler dans les chaumières dans ce petit coin de Vendée, aux confins des Deux-Sèvres. Un loto popo, comprenez un loto bouse amélioré, s'y prépare pour dimanche prochain à Treize-Vents (cela ne s'invente pas).

Aux côtés de la traditionnelle vache du loto bouse, trôneront un âne, un poponey, un cochon, un mouton, une chèvre, un dindon, un lapin et une oie. 

Tous neuf seront installés sur un damier de 21m x 21m et auront pour mission de faire leur besoin sur l'une des 49 cases du damier. Le parieur aura au préalable misé sur chacun des participants à poils ou à plumes.

Pour vous aider à faire vos "poporis", sachez que Jumbo le lapin bélier est le plus généreux des concurrents puisqu'il fait de 20 à 30 popos par jour, suivi de près par Lune la chèvre et ses 10 à 25 popos quotidiens. Simone l'oie est la plus coincée du popotin avec seulement 2 à 6 popos par jour.

Présentation Animaux LOTO POPO from MAINDRON PRODUCTION on Vimeo.

Pour jouer, plusieurs solutions : en ligne, dans l'un des dix points de vente répartis dans le département ou le jour du loto popo. La mise de départ est de 10 euros pour neuf grilles.

Et comme c'est à la fin de la foire que l'on compte les bouses, seule la dernière fiente de chacun des animaux comptera. "Une fois qu’un popo a été fait par un des animaux, il est validé par le commissaire puis ramassé pour laisser la place à d’autres popotentiels déjections. Nos amis de la basse-cour peuvent se lâcher dans les mêmes cases", précisent les organisateurs.
 

Une réelle bonne cause

On donne l'impression de se lâcher sur ce coup-là  mais tout ça c'est pour la bonne cause : la sauvegarde du château de la Boulaie, qui "occupa une place centrale pendant les Guerres de Vendée".

Depuis 2017, l'association le Serment de la Boulaie oeuvre "pour la sauvegarde, la valorisation et la préservation de ce patrimoine Treize Ventais où la petite et la grande Histoire se sont croisées".Aux manettes de ce loto bouse, Philippe Maindron, le créateur du festival de Poupet, bien connu pour ses idées délirantes. Le loto popo a lieu ce dimanche 27 septembre à partir de 12h au domaine de La Boulaie, à Treize-Vents.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
patrimoine culture jeux sorties et loisirs insolite histoire