Vendée : les chiens renifleurs au secours des scientifiques

Un séminaire sur les chiens renifleurs vient de se tenir en Vendée, à Notre-Dame-de-Monts. Avec une spécificité bien précise, la recherche olfactive environnementale. De plus en plus de scientifiques ont recours au flair des chiens dans la protection de l'environnement. 

© France 3 PDL
Il semble établi que chien voit le monde extérieur avec son flair alors que nous ne le voyons qu'avec nos yeux. Cela explique la fiabilité extrême du flair du chien. Cela peut varier selon le type de chien et d’un chien à l’autre.  Mais quelque soit sa race ou son pedigree ses capacités olfactives sont immenses. Il faut, en général, passer par des sessions de formations pour faire prendre conscience à l'animal de cet atout et surtout lui "expliquer" ce que l'on attend de lui.    

On connaît le rôle des chiens dans la lutte contre le trafic de drogue. Ce sont eux qui aident à trouver les victimes ensevelies par des avalanches ou des glissements de terrain, des personnes noyées, des preuves sur des scènes de crime. Les renifleurs ne suivent pas une piste, mais l'odeur humaine ou animale dans les alentours. 

Désormais, la formation à la détection olfactive environnementale se met au service des scientifiques, dans des missions biens précises. Exemple, la détection de cadavres de chauve-souris pour évaluer la mortalité de cette espèce. 

Reportage Elodie Soulard et Dominique Lemée
 
Pour en savoir plus sur les chiens renifleurs et la détection olfactive environnementale suivez ce lien 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
animaux sorties et loisirs éducation société