Vendée : des bornes intelligentes pour collecter et recycler les cartouches d'encre usagées

Les périodes de confinement ont favorisé les achats d'équipements informatiques, notamment les imprimantes. Mais que faire des cartouches d'encre usagées? Pour éviter qu'elles ne soient jetées aux ordures, une entreprise vendéenne propose de les collecter contre la remise d'un bon d'achat.

Wisee, une borne intelligente, pour collecter les cartouches d'encre usagées
Wisee, une borne intelligente, pour collecter les cartouches d'encre usagées © France Télévisions

Sur les 46 millions de cartouches à jet d'encre vendues en France chaque année, seules 15% sont recyclées; la grande majorité des cartouches finit donc dans les déchets ménagers, une gageure pour l'environnement. Basée en Vendée à La Boissière-des-Landes, la société SRDI, spécialiste de la cartouche d'encre lance une nouvelle borne de collecte à destination du grand public. 

Baptisée Wisee, cette borne intelligente, en libre accès, est actuellement testée aux Sables-d'Olonne dans une grande surface. En échange d'un bon d'achat, chacun peut participer à ce cercle vertueux.

"On place la cartouche d'encre usagée devant la caméra, elle est scannée. L'intelligence artificielle détecte la recyclabilité de la cartouche et estime sa valeur, et on reçoit un bon d'achat utilisable dans le magasin où est située la borne", explique Jean-François Jacques, directeur du développement SRDI.

Les cartouches sont ensuite triées dans les locaux de l'entreprise. Une partie d'entre elles repart en production pour une seconde vie. Quant aux autres, elles sont mises au rebut en respectant les normes environnementales.

Développée durant deux ans, ce prototype devrait rapidement sortir des frontières du département pour s'imposer partout en France. 

En 2020, l'entreprise vendéenne a engrangé 31 millions d'euros de chiffre d'affaire en traitant entre 4 et 5 millions de cartouches d'encre vides.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
consommation économie