Vendée : Edouard Philippe veut enraciner son micro-parti

Publié le
Écrit par Sandrine Gadet

Visite éclair à La Roche-sur-Yon pour l'ex-Premier ministre, exclu des LR pour avoir rejoint Emmanuel Macron mais qui cherche à renforcer son micro-parti avec l'appui de ses "potes de droite".

Annoncé à 11h30, Edouard Philippe, attendu par ses soutiens et quelques dizaines de gilets jaunes, n'est apparu au seuil du restaurant yonnais qu'une heure plus tard...pour en repartir à 13h15.

Edouard Philippe est un homme pressé, à l'agenda bien rempli. Rien que ce samedi, sa tournée l'emmenait à Niort, puis à Guérande.

L'objectif de ce déplacement ? Enraciner le mouvement qu'il a lancé en octobre dernier et s'afficher avec ses fidèles.

Parmi les tête de ponts de la barque "Horizons" on trouve Luc Bouard (ancien LR) maire de la Roche-sur-Yon qui est aussi référent Pays de la Loire du micro-parti  et Christophe Béchu, maire d'Angers et secrétaire général d'Horizons.

Les deux édiles ligériens affirment se retrouver dans le discours d'Edouard Philippe. Ni trop à droite, ni trop macroniste.

E.Philippe qui se veut loyaliste et entend soutenir Emmanuel Macron, espère surtout rallier des fonds et faire campagne pour les législatives afin de faire partie des groupes qui pèseront à l'Assemblée nationale lors de la prochaine mandature.