• faits divers
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite
  • culture

Vendée Globe 2016 : Jérémie Beyou complète le podium

Jérémie Beyou se classe troisième du Vendée Globe 2016-2017 / © JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
Jérémie Beyou se classe troisième du Vendée Globe 2016-2017 / © JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP

Jérémie Beyou s'octroie la troisième place du Vendée Globe 2016 au terme de 78 j 6 h et 38' de course. Il était 19h40 ce lundi 23 janvier 2017 lorsque le skipper de Maitre CoQ a franchi  la ligne d'arrivée aux Sables d'Olonne.

Par Fabienne Béranger

"C’est un truc de barge c’est une course qui se mérite, il faut aller chercher chaque mille, chaque mètre,  il faut se dépasser !" s'est exclamé Jérémie Beyou à son arrivée aux Sables d'Olonne.
"C’est génial d’arriver troisième, avec tous les soucis que j’ai eu dès la deuxième semaine … Ça partait mal,  j’ai mis parfois la course entre parenthèses le temps de régler les problèmes, mais j’ai rien lâché jusqu’au bout. Rien n’est gratuit dans cette course, si tu ne vas rien chercher tu te retrouves à terre.​" a-t-il ajouté. 

A 40 ans, Jérémie Beyou a pris le départ de trois Vendée Globe. Lors de l'édition 2008, il a dû abandonner au bout de 15 jours pour un problème de mât. En 2012, nouvel abandon sur Maitre Coq en raison d'une nouvelle avarie dès le début de course.
Cette année, le Breton a pris le départ du Vendée Globe sur l'ancien Imoca d'Armel Le Cléac'h. Un bateau qui connait donc bien le chemin du podium puisque c'et à son bord que le Chacal avait pris la deuxième place du Vendée Globe 2012.

Le suite pour Jérémie ? Repartir pour un nouveau Vendée Globe :"J’ai envie de faire le prochain Vendée Globe avec un bateau encore plus performant ! Evidemment un foiler et comme les prochains bateaux iront beaucoup plus vite, ils devront être ergonomiques et plus confortables dans les positions ou l’on reste longtemps", a conclu le skipper.

Dans cette édition 2016-2017 du Vendée Globe, 15 marins sont encore en mer. Les trois prochains devraient arriver en tir groupé mercredi, Jean-Pierre Dick sur St Michel-Virbac, Yann Elies sur Queguiner-Leucémie Espoir et Jean Le Cam sur Finistère Mer Vent.
Sébastien Destremau, le dernier de la flotte, navigue actuellement vers le Cap Horn, il se trouve à 8372 milles de l'arrivée.


A lire aussi

Sur le même sujet

Visite du chantier de la mairie d'Olonne sur mer

Les + Lus