Cet article date de plus de 3 ans

Vendée : près de 400 moutons périssent dans les flammes

Près de 400 moutons sont morts dans la nuit  de mardi à mercredi 21 février. L'incendie s'est déclaré dans une bergerie de Saint-Michel-Mont-Mercure sur la commune de Sèvremont en Vendée. Le bâtiment de 600 m² a été totalement dévasté par les flammes.
Moutons brumeux
Moutons brumeux © OliBac / cc flickr
391 moutons, dont 110 agneaux de moins d’un mois, sont morts dans l’incendie d’une bergerie près de Saint-Michel-Mont-Mercure sur la commune de Sèvremont en Vendée dans la nuit de mardi à mercredi.

Le bâtiment de 600 m², situé à La Burlandière a été complètement ravagé par les flammes. L’incendie ne s’est pas propagé à d’autres locaux, épargnant ainsi des dizaines de brebis allaitantes. "Le feu a tout détruit, il ne restait plus rien.  Quand nous sommes arrivés sur place toutes les bêtes étaient mortes", déplore l'un des secouristes envoyé sur les lieux du sinistre.

C’est un voisin qui a donné l’alerte à 3 h 30 du matin. "Il a entendu des crépitements et m’a prévenu", a déclaré Luc Gaborit, le propriétaire, encore sous le choc en milieu de matinée, à nos confrères de Ouest-France. "Quand je suis arrivé dix minutes après, tout était effondré", a par ailleurs déploré l'éleveur. D’après les pompiers, le feu couvait depuis un bon moment et les ovins ont certainement péri asphyxiés.

Quatre véhicules, dont un camion-citerne de grande capacité, ont très vite été dépêchés sur place. En début de matinée, une entreprise a déblayé les tôles effondrées pour éviter la reprise du feu.

Pour l'instant, impossible de déterminer les circonstances exactes du départ de feu. Une enquête, confiée à la gendarmerie a été ouverte. Elle devrait permettre, dans les prochains jours, de déterminer les causes précises du sinistre.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers agriculture économie animaux