Cet article date de plus de 5 ans

Vendée/Loire-Atlantique : quand les agriculteurs interpellent les estivants sur la plage

"Lactel ruine les éleveurs", "Sauvez l'élevage : allez chez Système U"... Ce lundi après-midi sur les plages, touristes vendéens et ligériens ont pu voir passer ces deux messages au-dessus de leur tête...
La FDSEA de Vendée, la FNSEA de Loire-Atlantique, les Jeunes Agriculteurs de Vendée et de Loire-Atlantique, ont interpellé les estivants de ces deux départements ce lundi 1er août.
Des avions tractant des banderoles ont sillonné la côte : La Baule, Saint-Brévin, Noirmoutier, Les Sables d'Olonne... On pouvait y lire "Lactel ruine les éleveurs" et "Sauvez l'élevage : allez chez Système U".

Cette action médiatique fait suite à la non revalorisation du prix du lait par Lactalis, mais aussi du non engagement des magasins Leclerc et Carrefour dans "Coeur de gamme".  Cette démarche, dans laquelle Système U s'est engagé, engendre une revalorisation du prix à l'éleveur.

Le 29 juillet dernier, dans deux supermarchés du Mans, une trentaine d'agriculteurs avait posé des autocollants sur l'ensemble des produits laitiers du groupe Lactalis pour dénoncer le faible niveau des prix appliqués selon eux aux éleveurs.

"Avec un prix du lait payé au producteur en dessous des 260 euros pour 1 000 litres cet été, l'entreprise Lactalis est celle qui paye le moins ses producteurs en France", avaient alors dénoncé les syndicats agricoles dans un communiqué.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculteurs en colère agriculture économie lactalis entreprises