Pollution atmosphérique : pourquoi il vaut mieux vivre à Limoges qu'à Marseille

48 % du transport routier et 40% du transport maritime seraient responsable de la pollution de l'air à Marseille. / © Pauline Guigou
48 % du transport routier et 40% du transport maritime seraient responsable de la pollution de l'air à Marseille. / © Pauline Guigou

La qualité de l'air varie considérablement d'une ville à l'autre, comme le montrent plusieurs études. Avec 48 0000 morts par an en France dus aux particules fines, la pollution atmosphérique est devenue une préoccupation sanitaire majeure.

Par Marion Gadea

Notre lieu de vie sera peut-être un jour déterminé par la qualité de l'air, car il existe de très fortes disparités en France. Selon l’OMS, 500 villes françaises dépassent les limites de concentration de particules fines dans l’air chaque année en raison notamment du trafic routier.

Marseille et Paris: les mauvais élèves

Les grandes agglomérations comme Paris, Lyon et Marseille figurent en tête des villes les plus polluées. Selon Stéphane Ravier, le candidat Rassemblement national à la mairie de Marseille, la cité phocéenne serait même la ville "la plus polluée et la plus embouteillée du pays".
 
En réalité, Marseille est au coude à coude avec Paris, mais cette ville portuaire souffre aussi de la pollution due au trafic maritime. Le port est étouffé par les rejets des cargos et les bateaux de croisières.

Les poumons trinquent, le coeur aussi

Les particules fines pénètrent les voies respiratoires et provoquent des irritations et des inflammations. Elles favorisent donc l'asthme et autres maladies pulmonaires graves, les bronchopneumopathies chroniques obstructives (BPCO) et même le cancer du poumon.

Elles ont aussi de très lourdes conséquences sur le système cardiaque. On en parle moins et pourtant, 80 % des décès prématurés dus à la pollution résultent de problèmes cardiovasculaires.

8 arrêts cardiaques inexpliqués

Marius Parisi, un habitant de Vitrolles, sur le pourtour de l'Etang de Berre, dans les Bouches-du-Rhône a toujours eu une très bonne hygiène de vie. Sportif, non-fumeur, il a pourtant fait 8 arrêts cardiaques depuis l'âge de 45 ans. Pour son cardiologue, la pollution est très probablement responsable.
Le coeur victime de la pollution
Pierre Souvet, cardiologue - France 3 Provence-Alpes

On respire bien à Limoges 80 % du temps

Heureusement, il existe des villes en France plus respirables comme Rennes et Vannes, les deux meilleures élèves en la matière. Il y a aussi Limoges où  la qualité de l'air, en permanence contrôlée, est jugée bonne et même très bonne, 80 % du temps.

Christine Brasseur s'est par exemple installée en Haute-Vienne avec sa famille en 2008. Jusqu'à cette date l'une de ses filles avait d'importants problèmes respiratoires. Depuis plus de bronchites, preuve que la qualité de l'air était visiblement en cause.
La bonne voire très bonne qualité de l'air de Limoges
Témoignage de Christine, une mère de famille dont la vie a changé depuis son installation à Limoges - France 3 Limousin

Entre les pics de pollution à répétition et des catastrophes comme l'explosion de l'usine Lubrizol à Rouen, l'inquiétude est vive autour de pollution atmosphérique. Aujourd'hui, différents outils permettent de connaître la qualité de l'air là ou vous vivez, à commencer par le site internet Atmo France. Celui-ci donne l’indice de qualité de l’air du jour près de chez vous et les cartes de prévision. Différentes cartes intéractives permettent aussi de connaître la situation en temps réel.  
 

Sur le même sujet

Chorale de Roanne/ASVEL : 69-73