Portrait métier. Médecin ORL

Le nez, la gorge et les oreilles sont la spécialité de l'Oto-rhino-laryngologiste. De la simple otite à la rhinoplastie, son domaine d’intervention est très large.
 

Le métier d’ORL

Une angine, des cordes vocales aphones, un nez à redresser, une tumeur de la bouche, du larynx ou du pharynx, des vertiges, des problèmes de langage, de surdité ou de communication, l’ORL est fait pour vous. Il soigne, surveille, conseille, opère parfois et renvoie vers d’autres spécialistes, s’il le juge nécessaire. L’ORL peut exercer dans un hôpital ou bien une clinique, mais la majorité des ORL exercent en libéral, comme 60 % des médecins spécialisés.
 
ORL, un métier d'écoute

Les 3 qualités requisesLa formation

Après le 3e cycle l’accès à l’internat dépend du passage des épreuves nationales classantes qui permettent à l’étudiant en fin de 6e année, selon son classement, de choisir sa spécialité et/ou la région où il effectuera son internat. Pour être ORL, il faut se diriger vers la spécialité oto-rhino-laryngologie et chirurgie faciale.


En savoir plus :
-Le Syndicat National des Médecins Spécialisés en ORL et Chirurgie cervico-faciale 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agissons pour l'emploi économie emploi