• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Le Premier Ministre vient à Marseille défendre son projet de Grande métropole.

Avec cette visite le gouvernement souhaite montrer sa volonté de "relever le défi" de la future métropole de Marseille, alors que des structures intercommunales du département marquent leur opposition au projet.

Par Christophe Monteil

Ballet de berlines noires à la préfecture de Marseille ce matin.

Les instances intercommunales du département ont répondu présentes à l'invitation de Jean Marc Ayrault. "Je suis ici pour rencontrer tous les acteurs du projet de redressement de la métropole marseillaise". Il a notamment rencontré Jean-Claude Gaudin, le maire UMP de Marseille et le président PS du conseil général, Jean-Noël Guérini.

Selon lui, Marseille et les "territoires autour ont d'immenses atouts pour devenir une grande métropole européenne et méditerranéenne". Il a préconisé de sortir "des paralysies, des jeux personnels" afin de mobiliser tous les acteurs et engager la création d'une métropole puissante. L'un des axes de cette création vise à assimiler les intercommunalités au sein d'une seule et même métropole.

Le chef du gouvernement a rappelé que le Parlement serait saisi d'un "projet courant 2013". 

Sans se prononcer explicitement sur le sort du préfet délégué à la sécurité de Provence-Alpes-Côte d'Azur, Alain Gardère, nommé par Nicolas Sarkozy, le Premier ministre a mentionné que "plusieurs nominations" interviendraient prochainement.

Sur le même sujet

L'absence de Tarantino au festival de Cannes 2019 (06)

Les + Lus