Une femme gardien de la paix blessée par un tir d'arme à air comprimé à Marseille

La fonctionnaire intervenait hier soir avec un de ses collègues pour une odeur suspecte au parc Kallyste. Les marins pompiers avaient d'abord été appelés, quand la patrouille a été la cible de plusieurs projectiles non identifiés.


Afficher Parc Kalliste sur une carte plus grandeTransportée à l'hôpital Nord, la victime, âgée d'une trentaine d'années, a été opérée et un plomb de calibre 4,5 a été extrait de sa joue.

 

La réaction de David-Olivier Reverdy, représentant zonal pour le sud-est du syndicat "Alliance" :

"il s'agit de faits extrêmement graves, où l'on attire des forces de l'ordre dans de véritables guet-apens. Tout ceci étant rendu possible par une politique sécuritaire de plus en plus laxiste".

La réaction de Manuel Valls, ministre de l'Intérieur :

En déplacement vendredi 21 septembre à Marseille avec la ministre de la justice, le ministre de l'Intérieur Manuel Valls a déclaré que la blessure d'une policière, victime d'un tir de plomb jeudi soir dans les quartiers nord de la ville, constituait "des faits très graves" et qu'il lui rendrait visite.