Top 14: le RC Toulon écrase Castres 33 à 12 et reste invaincu

Dans un stade Mayol plein à craquer (14266 spectateurs),  Toulon a pris le large en seconde période face à Castres. Une large victoire avec trois essais à la clé et un Jonny Wilkinson une nouvelle fois décisif.

© AFP

Pour la première fois de la saison, le manager de Toulon avait à sa disposition Jonny Wilkinson et Frédéric Michalak. La charnière inédite varoise a sû mener son équipe à bon port.
La première période est poussive car les Castrais abordent la rencontre sans complexe. Mais la rouleau compresseur toulonnais s'est mis en route en seconde période et les Varois récoltent même le point du bonus.

Frédéric Michalak
Frédéric Michalak © AFP


Les déclarations d'après-match: 


Bernard Laporte, Mourad Boudjellal, Laurent... par rctoulonMourad Boudjellal (président de Toulon): "Je suis fier
de mes joueurs, de ce qu'ils ont fait sur le terrain malgré toutes les critiques
que subit ce groupe depuis des années. Ce qu'ont fait mes joueurs est exceptionnel.
Mais je ne suis pas fier d'une partie du public de Mayol, de ces crétins qui ont
cru bon de siffler quelqu'un qui était venu leur dire son amour (le chanteur Youssoupha,
venu interpréter une chanson en lieu et place de la traditionnelle Coupo Santo,
NDLR). Quand on siffle quelqu'un qui vient vous dire qu'il vous aime, on est un
crétin voire un salaud. Que ceux qui ont sifflé aujourd'hui n'oublient pas que
la Coupo Santo, c'est moi qui l'ait instaurée à Mayol et qu'il n'y a rien d'acquis
dans ce club. Que ces gens-là lisent des livres, qu'ils voyagent, qu'ils s'ouvrent
à d'autres cultures".


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
rc toulon rugby sport
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter