• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Neutralisation d'une bombe américaine de la Seconde guerre mondiale à Miramas

L'engin de 250 kilos dont 125 de charge explosive, neutralisé dimanche matin, a été découvert sur un chantier dans l'autodrome de Miramas.

Par Muriel Gensse

Aucun danger pour la population

Des mesures de sécurité ont été adoptées dès la découverte de la bombe : mise en place d’un périmètre de sûreté de 20m de rayon et enfouissement sous un monticule de terre.
Dès 8h30, les barrages sur les N1569 dite la Transhumance et la D569N ont été mis en place. Une déviation a été installée pour permettre l’accès à la commune d’Istres, par les D10 et D5, via Entressens.
L’évacuation des quelques habitations s’est déroulée dans de bonnes conditions soit une quinzaine de personnes mises en sécurité. A 9h30, les opérations de déminage ont pu commencer.


Afficher Opération de déminage à Miramas sur une carte plus grande

Le sous-préfet d'Istres au commandement

Un poste de commandement opérationnel a été activé sur le site de l’autodrome. Dirigé par le sous-préfet d’Istres, il comprend des représentants de la préfecture, du centre de déminage de la sécurité civile de Marseille, de la direction départementale des territoires et de la mer, de la direction interdépartementale des routes Méditerranée, de la Police nationale, du service départemental d’incendie et de secours, de la SNCF, ainsi que les maires d’Istres et de Miramas et les chefs de leurs polices municipales.

L'opération a duré 2h17

L’opération de débombage s’est terminée à 11h47, la circulation a été rétablie sur toutes les voies. Les personnes ont pu regagner leur domicile. L’opération s’est déroulée sans incident. Le Poste de commandement a été désactivé.
Les trains 879724 (départ St Charles Marseille 12H30 arrivée Miramas 13H52) et 879739 (départ de MIRAMAS 14H07 arrivée 15H28), restent annulés.




Sur le même sujet

Réaction de G.Legay au rapport de Médiapart

Les + Lus