L'OM mord la poussière à Valenciennes (4-1)

Steve Mandanda
Steve Mandanda

La série victorieuse de Marseille en Championnat s'est arrêtée brutalement dimanche à alenciennes avec une très lourde défaite (1-4) au stade du Hainaut lors de la 7e journée.

Par avec Afp

C'est la première défaite de l'OM d'Elie Baup, toutes compétitions confondues (6 victoires en Championnat et trois matches nuls et 2 victoires en C3). Marseille, qui n'avait encaissé qu'un but en L1 avant cette journée, est désormais
à portée de tir du Paris SG, que le club olympien recevra le dimanche 7 octobre
lors de la prochaine journée.

Des marseillais fébriles en défense

Dimanche, devant la plus belle affluence du stade du Hainaut en Championnat (22.584 spectateurs), le leader a été dominé dans l'engagement et s'est montré beaucoup trop fébrile en défense face à une équipe de Valenciennes entreprenante et à l'affût de la moindre erreur.
VA a ouvert le score sur un coup franc somptueux de Gaël Danic, en pleine lucarne (16). Mandanda, sans doute gêné par le soleil, en voulait beaucoup à son mur (surtout à Jérémy Morel) de ne pas avoir sauté. A la 34e, Anthony Le Tallec doublait la mise à la réception d'un centre de Danic, qui avait volé le ballon à un Rod Fanni beaucoup trop passif.

Le "cadeau" de Steve Mandanda 

Marseille, qui ne s'était montré que sur une reprise au-dessus de Valbuena (22), sombrait définitivement après une incroyable erreur de son gardien international: Mandanda manquait complètement sa relance de la main et Foued Kadir en profitait pour marquer dans le but vide (39).
L'entrée de Loïc Rémy (à la place de Cheyrou, 54) ne changeait rien à l'affaire.
Marseille ne réagissait pas et encaissait même un nouveau but. Le Tallec signait un doublé de la tête, sur un nouveau centre de Danic, vraiment dans tous les bons coups (63). Trois minutes plus tôt, Le Tallec, excellent, avait buté sur le gardien de l'OM alors qu'il était idéalement placé.
Penneteau brillait ensuite devant Gignac (75) mais finissait par s'incliner sur
une frappe de Jordan Ayew dans les arrêts de jeu.

Qu'importe pour Valenciennes: le club nordiste pouvait savourer l'une de ses plus belles victoires depuis sa remontée en Ligue 1. Valenciennes ne réussit décidément pas à l'OM. Depuis que le club nordiste est remonté dans l'élite, en 2006, Marseille n'y a gagné qu'une fois, en 2008-2009 (quatre victoires pour VA et deux matches nuls).
 

Sur le même sujet

Les + Lus