Chirurgie de l'oesophage: une première mondiale à l'Hôpital Nord marseillais

Par Afp

Une première mondiale

Une opération, présentée comme une première mondiale et qui permet la reconstruction d'un oesophage par chirurgie endoscopique, évitant ainsi "l'ouverture extensive du thorax et de l'abdomen", a eu lieu à Marseille.
Les patients ayant besoin d'une reconstruction de l'oesophage sont habituellement
opérés "par le biais d'une chirurgie traditionnelle durant laquelle un morceau
de colon est greffé sur l'oesophage", explique l'Assistance publique-Hôpitaux de
Marseille (AP-HM) dans un communiqué.

La technique, mise au point par le professeur Marc Barthet, "permet de réaliser
des interventions moins longues, de diminuer les traumatismes et ainsi de limiter
les complications postopératoires"
, précise-t-on. L'équipe marseillaise de l'Hôpital Nord a réalisé deux opérations en un mois dans le service de gastro-entérologie dirigée par le professeur Jean-Charles Grimaud, sans en préciser la date exacte.

Une opération de 2h30 

"Cette prouesse médicale a été pratiquée pour le premier cas sur une patiente
strasbourgeoise atteinte d'obésité (...), victime d'une perte de substance de l'oesophage".

L'opération, qui a duré 2h30, a été un succès, et la patiente a pu se réalimenter
quatre jours après, "alors qu'elle ne pouvait plus s'alimenter oralement depuis
5 mois", souligne le communiqué.
La seconde intervention, qui a duré également 2h30, a été "plus lourde", nécessitant la reconstruction de toute la hauteur de l'oesophage, précise l'AP-HM.
Plusieurs années de recherches au Centre d'Enseignement et de Recherche Chirurgical (CERC), intégré à la faculté de médecine de l'Hôpital Nord, ont été nécessaires à la mise au point de cette nouvelle technique chirurgicale.

Sur le même sujet

Un témoin raconte l'intervention à Saint-Raphaël

Les + Lus