• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Gilbert Sauvan (PS) élu président du conseil général des Alpes-de-Haute-Provence

Le député-maire socialiste de Castellane a été élu jeudi après-midi président du conseil général des Alpes-de-Haute-Provence, il succède à Jean-Louis Bianco,
qui a mis fin à sa sa carrière politique.

Par Avec l'Afp.

Les conseillers généraux se sont prononcés à bulletin secret: 23 votes pour et 7 votes blancs. Sans supsens, Gilbert Sauvan succède donc à Jean-Louis Bianco.
A l'issue du scrutin, le nouveau président Sauvan a salué son prédécesseur qui avait annoncé le 13 septembre qu'il suspendait sa carrière politique, à 69 ans, pour "passer plus de temps avec (sa) femme, (ses) enfants et (son) petit-fils".
"Il est mon père spirituel en politique et un ami pour toujours", a-t-il déclaré, évoquant l'ancien ministre et ex-député. S'adressant à l'assemblée, Gilbert Sauvan a déclaré aux élus: "Je vous remercie de la confiance que vous venez de m'accorder. Je suis sensible à cet honneur et bien conscient de la responsabilité qui est la mienne".
 

Touché par le cumul des mandats


Suite à la démission de Jean-Louis Bianco, effective depuis le 1er octobre, deux candidats s'étaient fait connaître en milieu de semaine dernière: Gilbert Sauvan et le vice-président du conseil général, Roland Aubert.
Soutenu par les militants socialistes dans le département, Roland Aubert avait finalement retiré sa candidature le 27 septembre, quelques heures avant le vote des militants.
"Un battage médiatique a été fait autour de la candidature de Roland Aubert et puis au dernier moment il y a eu désistement", s'est étonné Bernard Aymes, le secrétaire fédéral par intérim du PS.
Touché par le cumul du mandat, Gilbert Sauvan doit automatiquement quitter son mandat de maire de Castellane qu'il occupait depuis 2008. 
 

Sur le même sujet

L'absence de Tarantino au festival de Cannes 2019 (06)

Les + Lus