• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

BAC Nord : 18 autres policiers suspendus.

L'enquête se poursuit et livre chaque jour de nouveaux éléments.
L'enquête se poursuit et livre chaque jour de nouveaux éléments.

 L'enquête de suspicion de corruption se poursuit. 18 autres policiers ont été suspendus aujourd'hui. Au total, dans cette affaire, ce sont 30 policiers qui ont été démis de leur fonction par le ministère de l'intérieur.

Par Robert Papin

Une dépêche AFP  révèle cet après-midi que 18 autres policiers de la brigade anti-criminalité (BAC) du nord de Marseille,
ont été suspendus dans le cadre de l'enquête de corruption visant cette unité portant leur nombre total à 30..
Dans cette affaire douze policiers ont déjà été mis en examen vendredi.Sept d'entre eux sont écroués. Les cinq autres ont été placés sous contrôle judiciaire.

Douze policiers de la BAC du nord de Marseille, soupçonnés d'avoir volé et extorqué de l'argent et de la drogue à des dealers. 
un source policière précise que les 18 policiers suspendus pourraient être entendus par le juge chargé de l'instruction être mis en examen.  C'est la quasi totalité de l'équipe de jour de la Bac Nord qui est décimée 

.
 Vendredi soir dès la mise en examen des 12 premier fonctionnaires , le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, avait annoncé leur suspencion et avait prononcé la dissolution l'équipe de jour de la BAC Nord à laquelle ils appartiennent.

Sur le même sujet

Interview de Thérèse Schermann-Descamps

Les + Lus