Nouvelle expulsion de Roms à Marseille

Enfants Roms à Marseille - archives France 3
Enfants Roms à Marseille - archives France 3

La police a procédé jeudi à Marseille à l'expulsion d'une
soixantaine de Roms installés dans une église désaffectée de longue date et sousle coup d'un arrêté de péril.

Par

Il s'agit de 32 adultes et 28 enfants qui étaient dans l'église Saint-Martin d'Arenc, selon la préfecture, qui a précisé avoir proposé une solution de relogement en hôtel aux familles, qui ont refusé.

Refus du relogement proposé

"Ils ne proposaient de reloger que les femmes et les enfants, en séparant les familles", a souligné Xavier Blanc, vice-président de la délégation de Marseille du Secours catholique, présent sur les lieux au moment de l'expulsion, pour expliquer la décision des Roms de refuser cette solution. Une partie d'entre eux vivaient dans l'église depuis trois mois, selon M. Blanc, les autres étant arrivés après avoir été expulsés d'autres campements.

Dans les Bouches-du-Rhône, les associations estiment à plusieurs centaines le nombre de Roms ayant fait l'objet d'arrêtés d'expulsion depuis l'été, mis à exécution ou encore pendants, en reconnaissant que le décompte est difficile à faire car les mêmes familles peuvent être expulsées plusieurs fois.

Sur le même sujet

Les + Lus