Cet article date de plus de 8 ans

En H Cup, Toulon remporte le match à Cardiff 14-22

Deuxième journée en H Cup, et deuxième victoire pour le leader du Top 14. Ce dimanche, les toulonnais ont été patients et résistants face à Cardiff.  
Bastareaud sonne la charge pour Toulon face à Cardiff - photo AFP - Geoff Caddick
Bastareaud sonne la charge pour Toulon face à Cardiff - photo AFP - Geoff Caddick

Toulon a pris une option sur la première place du groupe 6 de la Coupe d'Europe en s'imposant à force de persévérance chez les Gallois de Cardiff 22 à 14, dimanche lors de la 2e journée. Les Varois devront confirmer cet avantage lors de leurs deux prochains matches face à Sale, lanterne rouge du Championnat d'Angleterre, en décembre.

Le résumé du match

Les deux équipes ont marqué un essai chacune, par Halfpenny pour les Gallois dès le début du match (2), et Steffon Armitage pour les Varois en seconde période (64). Le pied de Wilkinson, auteur de 17 points, a fait la différence pour des Toulonnais dans l'ensemble dominateurs.
Les leaders du Top 14 se sont fait surprendre dès la deuxième minute par une attaque classique superbement menée par les trois-quarts de Cardiff et conclue en coin par l'arrière du Pays de Galles Leigh Halfpenny. Ils n'ont toutefois pas tardé à imposer leur supériorité physique, même si de nombreuses fautes de main les ont empêchés de se créer de vraies occasions d'essais et de creuser l'écart en première mi-temps.
Les Gallois ont viré en tête à la pause (8-6), mais la domination territoriale de Toulon s'est accentuée au retour des vestiaires grâce au jeu au pied judicieux de Wilkinson. Le travail de sape des avants du RCT relayés par un banc tout aussi puissant (Shaw, Gunther, Hayman...) a fini par payer après l'heure de jeu, lorsque le Néo-Zélandais Carl Hayman puis l'Australien Matt Giteau, un des meilleurs hommes du match, ont transpercé la défense de Cardiff dans une offensive conclue en force par le troisième ligne anglais Steffon Armitage.

Les Toulonnais ont ainsi pris leur revanche sur la finale du Challenge européen perdue contre la même équipe de Cardiff, 28 à 21, il y a deux ans. Mais sur les 23 joueurs inscrits sur la feuille de match ce jour-là au stade Vélodrome de Marseille, seuls quatre ont joué samedi: Wilkinson, le deuxième ligne Suta, le pilier Kubriashvili et le troisième ligne Fernandez Lobbe.
Avec ce succès probant, une semaine après celui obtenu face à Montpellier (37-16), Toulon confirme son statut de grand favori pour la qualification en quarts de finale.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
rc toulon rugby sport