Gap : procès de trois tortionnaires

 Deux hommes et une femme accusés de viol et d'actes de barbarie sur une femme de 27 ans qui partageait  avec eux une maison à Pont-Sarrazin au Nord Est de Gap.

C'est dans cette maison que la jeune femme aurait subi les pires tortures
C'est dans cette maison que la jeune femme aurait subi les pires tortures
Le procès s'ouvre aujourd'hui au tribunal de Gap à huis clos et va durer trois jours.
Le calvaire de la jeune femme agée de 25 ans a duré au moins trois mois enfermée dans une maison située à Pont-Sarazin au Nord Est de Gap. Violée à plusieurs reprises, battue, brûlée au fer chaud.
Ce n'est qu'au mois de juin 2009 qu'elle réussit à fuir à travers champs pour se réfugier chez des agriculteurs de la Rochette, un hameau à proximité qui l'ont emmenée à l'hôpital de Gap.
Trois ans après les faits la jeune femme est toujours traumatisée.

Reportage au premier jour du procès

durée de la vidéo: 01 min 57
procès des 3 tortionnaires

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter