Le Napoléon Bonaparte toujours menacé de chavirage

Le pompage de 40 000 m3 menace la stabilité du bateau : le déplacement de tonnes de liquide peut le renverser ou le briser.

Le navire amiral de la SNCM ce matin, toujours posé au fond du port
Le navire amiral de la SNCM ce matin, toujours posé au fond du port © Jérémie Hessas
Toujours posé au fond du port depuis la tempête de la semaine dernière, le fleuron de la SNCM n'est toujours pas tiré d'affaire.
Une vaste opération de pompage a débuté il y a quelques jours mais l'intervention est extrêment délicate. Le bateau pèse 20 000 tonnes, il y a 40 000 tonnes d'eau à enlever ! Son équilibre pourrait être rompu de façon soudaine en raison des déplacements importants de masses d'eau  à l'intérieur des compartiments.
© Jérémie Hessas
La SNCM a fait appel à des ingénieurs du chantier STX de Saint-Nazaire, où a été construit le Napoléon Bonaparte, et a confié à la DCNS la maîtrise d'ouvrage de ce sauvetage.
© Jérémie Hessas

Selon le capitaine du bateau Louis Lamoureux, il faudra encore 10 jours de travail avant de pouvoir déplacer le navire en cale sêche.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
mer
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter