14 personnes en garde à vue dans le Var dans une affaire de stupéfiants au sein d'établissements pénitentiaires

Les personnes sont suspectées d'alimenter en stupéfiants les prisons de la Farlède dans le Var mais aussi celle d'Aix-Luynes dans les Bouches-du-Rhône

 Sept interpellations ont eu lieu dans deux cités proches l'une de l'autre, les Oeillets et la Grande plaine. Six détenus ont également été extraits du centre pénitentiaire de la Farlède (Var), un autre de la maison d'arrêt d'Aix-Luynes (Bouches-du-Rhône).

Près de 150 gendarmes ont été mobilisés pour l'opération, principalement des militaires du département du Var, renforcés par un escadron de gendarmerie mobile de Digne. Ils agissaient dans le cadre d'une commission rogatoire délivrée en avril 2012 par un juge d'instruction près du tribunal de grande instance de Toulon, pour introduction de stupéfiants et de téléphones portables au sein d'établissements pénitentiaires.

avec AFP