Les inspecteurs de la sécurité sanitaire traquent les ventes de fruits de mer

En cette période de fin d'année, la vente de crustacés et de coquillages augmente. Et les étals se multiplient. La Direction Départementale de la Protection de la Population (DDPP) redouble de vigilance.

Des huîtres et des moules mortes, une température du froid non vérifiée... l'étal visité par un inspecteur de la sécurité sanitaire des aliments dans les Alpes Maritimes laisse à désirer. Notre équipe de France 3 Côte d'Azur était présente lors du contrôle. Chaque année, la vente de fruits de mer est particulièrement surveillée en raison des dangers pour la santé humaine.
Les coquillages, particulièrement les huîtres entraînent des intoxications alimentaires qui peuvent être graves.