A Apt, une exposition des Harkis pour raviver la mémoire et obtenir une reconnaissance oficielle.

La Fédération Nationale Harkis et Rapatriés d'Algérie organise à Apt une exposition pour sensibiliser la population à la cause des Harkis.  Photos, coupures de presse, documents administratifs sont exposés au camp des Harkis d'Apt dans le Vaucluse. 

Par Ghislaine Milliet

Cette manifestation doit permettre de préparer une réunion au mois de mars avec les représentants des associations de harkis du grand sud de la France. Ces derniers réclament une loi cadre spécifique pour la reconnaissance de la responsabilité de l'Etat français sur "le désarmement, l'abandon et le massacre des harkis après le 19 mars 1962". Le 14 avril 2012, Nicolas Sarkozy avait fait un premier pas en reconnaissant officiellement la responsabilité du gouvernement français dans l'abandon des harkis après la fin de la guerre d'Algérie en 1962.
42 000 harkis avaient pu trouver refuge en France avec leurs familles dans la période de 1962 à 1968. Beaucoup, parmi ceux restés en Algérie, furent massacrés.

Le reportage de Robert Papin et de Silvie Garrat.
Campagne de mobilisation des représentants harkis.

 

Sur le même sujet

Les + Lus