Cet article date de plus de 8 ans

Le meurtre du pompiste Eric-Aullen jugé en appel par la cour d'assises du Var

Du 18 au 20 mars 2013 la cour d'assises d'appel du Var rejugera José Cavéda, condamné à trente ans de réclusion criminelle le 16 mars 2012 par la cour d'assises des Bouches-du-Rhône pour le meurtre d'Eric Aullen-Sourmais, gérant d'une station service à Marseille

Le lieu du drame, la station service Agip dans le quartier du Roucas-Blanc dans le 7eme arrondissement de Marseille
Le lieu du drame, la station service Agip dans le quartier du Roucas-Blanc dans le 7eme arrondissement de Marseille
Le 15 décembre 2008, Eric Aullen-Sourmais, gérant d'une station service dans le quartier du Roucas-Blanc à Marseille est abattu lors d'un braquage qui a mal tourné. Ce matin là vers 6h30 deux hommes ont surgi en scooter, cagoulés et armés. Devant la résistance du pompiste, les malfaiteurs vont utiliser leurs armes, Eric Aullen-Sourmais est abattu d'une balle dans le dos.

En mars 2012, deux hommes, José Cavéda et Francis Pollon, deux quinquagénaires, sont respectivement condamnés à 30 ans de réclusion criminelle pour le premier et 20 ans pour le second. José Cavéda a toujours contesté être l'auteur de ce braquage mortel. A partir de lundi 18 mars et jusqu'au mercredi 20 mars l'homme est jugé en appel par la cour d'assises du Var à Draguignan.

L'interview de Danielle Aullen, épouse du pompiste assassiné, recueillie par Jean-Louis Boudart et Alexandre Lepinay



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice