Le meurtre du pompiste Eric-Aullen jugé en appel par la cour d'assises du Var

Du 18 au 20 mars 2013 la cour d'assises d'appel du Var rejugera José Cavéda, condamné à trente ans de réclusion criminelle le 16 mars 2012 par la cour d'assises des Bouches-du-Rhône pour le meurtre d'Eric Aullen-Sourmais, gérant d'une station service à Marseille

Le lieu du drame, la station service Agip dans le quartier du Roucas-Blanc dans le 7eme arrondissement de Marseille
Le lieu du drame, la station service Agip dans le quartier du Roucas-Blanc dans le 7eme arrondissement de Marseille
Le 15 décembre 2008, Eric Aullen-Sourmais, gérant d'une station service dans le quartier du Roucas-Blanc à Marseille est abattu lors d'un braquage qui a mal tourné. Ce matin là vers 6h30 deux hommes ont surgi en scooter, cagoulés et armés. Devant la résistance du pompiste, les malfaiteurs vont utiliser leurs armes, Eric Aullen-Sourmais est abattu d'une balle dans le dos.

En mars 2012, deux hommes, José Cavéda et Francis Pollon, deux quinquagénaires, sont respectivement condamnés à 30 ans de réclusion criminelle pour le premier et 20 ans pour le second. José Cavéda a toujours contesté être l'auteur de ce braquage mortel. A partir de lundi 18 mars et jusqu'au mercredi 20 mars l'homme est jugé en appel par la cour d'assises du Var à Draguignan.

L'interview de Danielle Aullen, épouse du pompiste assassiné, recueillie par Jean-Louis Boudart et Alexandre Lepinay



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter