• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Après Patrick Mennucci, Marie-Arlette Carlotti publie son patrimoine

Marie-Arlette Carlotti à Marseille le 3 mars 2013
Marie-Arlette Carlotti à Marseille le 3 mars 2013

La ministre déléguée aux personnes handicapées et à l'exclusion, la Marseillaise Marie-Arlette Carlotti, a publié lundi sa déclaration de patrimoine sur son blog, dans un souci de "transparence" et avant qu'une loi annoncée par le gouvernement ne l'y oblige.

Par avec Afp

"Le combat de Marie-Arlette Carlotti est celui de la transparence en politique. Elle a, tout au long de sa carrière, toujours lutté contre ceux qui ne respectaient pas les règles", explique dans un communiqué la ministre, candidate aux primaires socialistes à Marseille. Pour elle, "la faute grave commise par un ancien membre du Gouvernement (Jérôme Cahuzac, ndlr) ne peut pas et ne doit pas jeter le doute sur l'ensemble des femmes et des hommes politiques".

Selon la déclaration "exhaustive" de la ministre déléguée, Mme Carlotti, 61 ans, possède deux appartements, l'un à Marseille et un autre en Haute-Corse, ainsi qu'une maison dans l'Hérault, d'une valeur totale de 565.000 euros. Elle détient également des actions (quelque 2.500 euros), une assurance vie de près de 40.000 euros, cinq comptes courants ou d'épargne (près de 23.000 euros), et deux voitures. "L'acquisition de ses biens s'est faite grâce à son activité professionnelle en tant que cadre de l'aéronautique, ses indemnités d'élus, les revenus de l'activité
professionnelle de son mari
(retraité de la fonction publique territoriale, ndlr) et l'héritage de ses parents", peut-on lire sur le blog (www.macarlotti.com).

Face au scandale déclenché par l'aveu de fraude fiscale de l'ancien ministre du
Budget et qui a conduit à sa mise en examen, le gouvernement a annoncé qu'il préparait "des mesures sévères pour garantir la transparence, le respect de la loi et la probité", selon Jean-Marc Ayrault. Matignon a annoncé dans un communiqué publié lundi 8 avril, que "les déclarations de patrimoine de tous les membres du gouvernement seront publiées d'ici au 15 avril". En outre, le projet de loi sur la moralisation de la vie politique française sera présenté en Conseil des ministres le 24 avril, en vue d'une adoption avant l'été, précisent les services du Premier ministre.

Patrick Mennucci quand il était étudiant.
Patrick Mennucci quand il était étudiant.

Le patrimoine de Patrick Mennucci

Le député PS des Bouches-du-Rhône, candidat à la mairie de Marseille, avait publié son patrimoine début avril. Précisant que Le Président de la République venait d’annoncer la publication et le contrôle du patrimoine des ministres et parlementaires avant l’été, Patrick Mennucci, a publié le 3 avril 2013 sur son blog son patrimoine et a indiqué qu'il se conformerai à tout contrôle : 
"- Biens immobiliers :
une maison de pêcheur au Vallon des Auffes à Marseille 7éme arrondissement (90 m2 sur 200 m2 de terrain) acquise en 2010 pour 450 000 euros grâce à la vente de mon appartement précédent et d’un emprunt de 200 000 euros auprès de la CIC dont 18 000 euros de capital ont été remboursés.
Un appartement T3 de 80 m2 dans le 15e arrondissement de Marseille acheté en 2000 pour 30 489 euros avec un prêt de la CIC Marseille et dont 24 000 euros ont déjà été remboursés.
- Biens mobiliers :
environ 30 000 euros meublant et tableaux de peintres marseillais. Le véhicule Renault que j’utilise est une location de longue durée à la DIAC. Je possède deux livrets d’épargne qui sont à l’heure actuelle à zéro.
Mon compte courant s’élève le 3 avril 2013 à 5 879 euros".

Sur le même sujet

Philippe Vardon (RN) explique pourquoi il veut être le prochain maire de Nice

Les + Lus