Cet article date de plus de 8 ans

Forcalquier : commune pionnière dans l'interdiction de pesticides

Le 29 avril dernier, 15 états européens sur 27 ont voté un moratoire de deux ans sur l'usage des trois principaux pesticides. A Forcalquier,  c'est déjà le cas de puis 10 ans. Les apiculteurs locaux en mesurent l'efficacité
A Forcalquier, les abeilles butinent en toute sécurité
A Forcalquier, les abeilles butinent en toute sécurité
Dans 15 états européens, parmi lesquels la France;, l'Espagne, l'Allemagne, les agriculteurs ne pourront plus utiliser trois produits chimiques (clothianidine, imidaclopride et thiaméthoxame) sur les plantes et céréales attirant les abeilles sur une durée de deux ans. Cette décision prendra effet dés le mois de décembre prochain. Pendant les deux années de moratoire ,une enquête sera menée sur la population des abeilles.
La pollinisation, processus crucial
Une plante ne développera pas de graines ou de fruits sans pollinisation. Or, un tiers des aliments consommés au Royaume-Uni, par exemple, dépendrait de la pollinisation, notamment les pommes, poires, fèves, fraises, myrtilles, framboises, mûres et colza.
Une commune à l'avant-garde.
Depuis 10 ans, les agriculteurs travaillant sur le territoire de la commune de Forcalquier dans les Alpes de Haute-Provence n'ont plus le droit d'utiliser des pesticides. Le maire a interdit le gaucho et le régent. Même si ce n'est pas facile, les apiculteurs sont sastifaits mais ils restent vigilants. 
Reportage de notre équipe du bureau excentré de Digne : Véronique Bouvier et léo Centofanti


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
apiculture