Cet article date de plus de 8 ans

Assises de Aix, l'audience reportée en raison de la grève des prisons

Mehdi Zerrouki, qui comparaît depuis lundi devant la cour d'assises des Bouches-du-Rhône, était absent mardi, n'ayant pas pu être extrait de sa cellule en raison du mouvement de grève national des gardiens de prison. Il est accusé d'avoir tué un rival dans les quartiers nord de Marseille.
M.Zerrouki, est accusé d'avoir tué le 26 janvier 2010 d'une balle dans le ventre Mohamed Zouggari, 24 ans, lors d'un règlement de comptes sur fond de trafic de drogue dans les quartiers Nord de Marseille, avait été placé en détention provisoire à la prison d'Aix-Luynes en attente de son procès.

Mardi matin, au deuxième jour de son procès, le jeune homme de 22 ans n'a pas pu être extrait de sa cellule, le premier syndicat pénitentiaire, l'Ufap-Unsa Justice, ayant appelé au blocage des établissements afin d'exprimer le "ras-le-bol" de la profession et dénoncer une politique carcérale "en  déroute".

Devant l'absence de l'accusé, le président de la cour d'assises a décidé de reporter l'audience à mardi 14h00. Le procès doit se tenir jusqu'à mercredi soir. A Marseille, où se tient le procès du cercle Concorde depuis le 27 mai, le principal prévenu Paul Lantieri, 50 ans, réapparu au premier jour d'audience le 27 mai après cinq ans et demi de cavale et placé aussitôt en détention, était également absent mardi.

En accord avec son avocat, les plaidoiries des parties civiles devaient se poursuivre en son absence. Les avocats de la défense plaident jusqu'à jeudi avant la mise en délibéré du jugement.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice faits divers règlements de comptes