Fréjus : La ville portuaire et colonie romaine n'a pas fini de livrer ses secrets; dernier en date : un vivier à poissons

Les traces de l'occupation romaine datent de 2000 ans. La Porte des Gaules, la Lanterne d'Auguste, l' amphithéâtre, les remparts, la liste des vestiges ne cesse de s'allonger. Dernier en date : un vivier à poissons situé en plein centre ville. 

© France3 Côte d'Azur
De l'extérieur, rien ne laisse présager que sous un bâtiment blanc coule une page de l'histoire de Fréjus : un vivier à poissons de l'époque des Romains, un système très ingénieux d'adduction d'eau avec ses barrages et son aqueduc.
Le vivier de 500m3 était destiné à stocker les poissons vivants dans un milieu naturel. Une garantie de fraîcheur et des réserves toujours abondantes.
L'endroit, extrêmement "parlant" pour les archéologues, permet aussi de préciser la position du littoral à l'époque.
Pour retrouver un peu les traces du passé si présent à Fréjus, la ville s'est associée au promoteur de l'immeuble et à l'Etat. Leur volonté partagée a permis d'ouvrir au public une partie de ces importants vestiges qui restent trop souvent enfermés.

durée de la vidéo: 01 min 34
Vivier à poissons romain à Fréjus

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
histoire patrimoine