• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Toulon fait match nul contre Montpellier

Le joueur de Toulon, Daniel Rossouw (centre) stoppé par le joueur de Montpellier Jim Hamilton, le 16 août lors de la 1ère journée du Top 14 / © AFP / BORIS HORVAT
Le joueur de Toulon, Daniel Rossouw (centre) stoppé par le joueur de Montpellier Jim Hamilton, le 16 août lors de la 1ère journée du Top 14 / © AFP / BORIS HORVAT

Le champion d'Europe en titre Toulon a arraché le match nul à Montpellier (22-22), au bout d'une rencontre intense et indécise, vendredi 16 août en ouverture de la saison 2013-2014 du Top 14.

Par POC avec AFP


Montpellier, l'équipe de l'entraîneur Fabien Galthié, a longtemps dominé cette rencontre avant d'être piégée par un essai en contre inscrit par le centre international du RCT Maxime Mermoz, qui interceptait une passe de Trinh-Duc (71). Toulon, privé de ses recrues Habana, Ali Williams et Mitchell, a fait preuve d'un incroyable réalisme lors de la seconde période pour rester dans le match grâce à son buteur Wilkinson, auteur de 17 points, et pour exploiter une belle occasion en contre.

En revanche, Montpellier peut nourrir d'énormes regrets à la suite de ce résultat car il a eu la main sur la rencontre et le jeu. Le MHR a bien tenu le choc dans la conquête où ses avants, solides dans les rucks et en mêlée, et s'est montré le plus entreprenant dans le jeu. L'équipe héraultaise a bien maîtrisé la première période autour d'une belle animation de la charnière constituée de Pélissié et de Trinh-Duc.

Dès la troisième minute, Montpellier surprenait la défense varoise par un premier essai de l'ailier Yoan Audrin, bénéficiant d'une passée sautée de Trinh-Duc et d'un décalage du centre sud-africain Olivier. 
Montpellier, qui renversait le rapport de force en mêlée, maintenait son ascendant jusqu'à la mi-temps grâce à deux pénalités de Pélissié, exploitant les multiples fautes toulonnaises. 

Toulon gâchait une occasion de se relancer dans le match peu avant la mi-temps, mais l'essai de l'arrière Delon Armitage était refusé par l'arbitrage vidéo pour un en-avant. Si Montpellier manquait l'opportunité d'un second essai par Audrin (45), le demi de mêlée buteur Pélissié, remplacé à l'heure de jeu par Paillaugue, répliquait à Wilkinson et tenait à distance le champion d'Europe.

Mais, à neuf minutes de la fin, Mermoz interceptait une passe de Trinh-Duc pour réussir un essai en contre et permettre à Toulon d'égaliser (22-22). Dans les derniers instants, Paillaugue manquait une ultime pénalité de plus de 50 mètres et Montpellier devait se contenter du nul. 

Sur le même sujet

Dr Nathalie Tieulié ( 06 )

Les + Lus