Syrie, deux navires de guerre français ont quitté Toulon

Le porte-hélicoptères Dixmude, ce matin, au large de la rade de Toulon
Le porte-hélicoptères Dixmude, ce matin, au large de la rade de Toulon

Mercredi soir, la frégate antiaérienne Chevalier Paul a appareillé, ce jeudi matin c'est le porte-hélicoptères Dixmude qui a levé l'ancre. officiellement pour des manoeuvres habituelles mais ces navires pourraient bien être détournés vers la Syrie 

Par Marc Civallero

Le Dixmude est un porte-hélicoptères conçu pour projeter des forces par voie aérienne et maritime, 177 marins se trouvent à son bord.

La frégate antiaérienne Chevalier Paul est la frégate la plus puissante de la Marine Nationale Française, son système d'armes antiaérien lui permet de faire face aux menaces des missiles les plus récents et de contre-attaquer à l'aide de ses missiles Aster.

Et aujourd'hui le ministère de la défense a déclaré

Les armées françaises sont en capacité de répondre aux instructions du président de la République si une décision était prise d'engager les forces françaises dans le cadre de la crise syrienne 

.
Le porte-parole du ministère, Pierre Bayle, a indiqué qu'il ne donnerait pas de précisions sur ce sujet. Les armées, notamment la marine et l'armée de l'air, se préparent depuis plusieurs jours pour parer à toute éventualité, dans l'attente d'une décision politique sur une éventuelle participation française à une intervention militaire en Syrie.
 

"La flotte bouge en permanence, les avions aussi",


a aussi dit Pierre Bayle, alors qu'on l'interrogeait sur d'éventuels mouvements des bâtiments français en Méditerranée, notamment de la frégate de défense aérienne Chevalier Paul, actuellement basée à Toulon.


Sur le même sujet

Les + Lus