Un trafic de bébés démantelé à Marseille

D'après nos confrères de RMC, cinq personnes de la communauté Rom de Marseille seraient en garde à vue. Elles sont soupçonnées d'avoir vendu au moins un bébé pour 10 000 euros et d'avoir prévu la vente d'un autre nourrisson pas encore né. Le procureur s'exprimera ce vendredi à 15h.

La police judiciaire de Marseille aurait démantelé un trafic présumé de bébés au sein des communautés Roms et des gens du voyage, d'après une information de RMC. 5 personnes (hommes et femmes) au moins seraient actuellement en garde à vue. Elles sont soupçonnées d’avoir vendu au moins un bébé de sexe masculin et d’avoir mis en place la vente d’un autre enfant dans le but de le faire adopter. Le premier nourrisson aurait été vendu pour 10 000 euros. Le procureur de la République de Marseille fera une conférence de presse ce vendredi à 15h. 

Joint par téléphone, Lionel Dian, le correspondant de RMC à Marseille, raconte :

la deuxième femme est enceinte et doit accoucher dans quelques semaines, la négociation sur le prix de son bébé était en cours"

Les nourrissons issus de familles Roms étaient destinés à couples de gens du voyage sédentarisés dans un campement de Saint-Menet dans le 11ème arrondissement de Marseille. 


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter