15ème édition de Marsatac : le festival des musiques nouvelles de Marseille et Nîmes

Marsatac, le festival des musiques nouvelles de Nîmes et Marseille / © Alex Baillaud/IP3
Marsatac, le festival des musiques nouvelles de Nîmes et Marseille / © Alex Baillaud/IP3

Jusqu'au 29 septembre, le festival Marsatac réveille les villes de Nîmes et Marseille avec une vague de musique électro, de rock indé ou encore de sons hip-hop. 

Par Olivia Malongo avec Amaury Perrachon

Un partenariat avec une nouvelle scène nîmoise : Paloma

Inaugurée en 2012, la nouvelle scène nîmoise Paloma s'associe pour la première fois à Marsatac pour cette édition.

Au lieu de créer un festival de plus, on s'est associé avec Marsatac, c'était une histoire de potes et de convergence musicale"

explique Fred Jumel, le directeur de cette scène gardoise. Quelques icônes de la techno comme Laurent Garnier ou Dave Clarke avaient ouvert le bal les 19 et 20 septembre à Nîmes.

A Marseille, les plus gros concerts ont débuté jeudi 26 avec notamment le groupe de rock psychédelique texan les Black Angels, en concert au Silo.

Réservations nécessaires pour de nombreux concerts

Les réservations sur le site du Festival, www.marsatac.com, sont obligatoires pour certains concerts déjà complets quelques semaines à l'avance.

Depuis le 19 et jusqu'au 29 septembre, plus de 80 groupes s'enchaînent sur les scènes des deux villes de Marseille et Nîmes à l'occasion du festival Marsatac. Parmi les invités, Systema Solar, un groupe de Latinos arrivés de Colombie réalisant un mix entre hip-hop, house, techno et rythmes colombiens. Grosse star depuis sa bande son du film Drive, le compositeur Kavinsky animera aussi les Docks des Suds de Marseille le 28, la veille de la clôture.




Sur le même sujet

toute l'actu musique

Les + Lus