Cet article date de plus de 7 ans

Après les réunions sur les PPRI, place aux enquêtes publiques à Draguignan, Figanières et Vidauban

Les réunions publiques sur les plans de prévention des risques inondations ont duré de 10/2012 à 06/2013. A Draguignan, jusqu'au 25/10/ 2013, les habitants peuvent faire valoir leurs griefs au commissaire enquêteur qui soumettra ses conclusions au préfet avant la décision définitive. 
© France3 Côte d'Azur
C'est une toute petite pièce au fond du couloir; sur le bureau, les zones potentiellement inondables, marquées de rouge que les riverains essaient de faire évoluer à grands renforts d'arguments très documentés.
Des rendez-vous aux allures de speed dating où l'enjeu consiste à tenter de faire évoluer les frontières de l'interdit.
Une dizaine de permanences, toutes affichées en mairie, sont programmées pour enregistrer les doléances de chacun.
Les conclusions devraient permettre au préfet de tracer la carte la plus "protectionniste" possible face à la montée imprévisible des eaux. Même si les marges de manœuvres sont limitées.
Et aux riverains de pointer quelques aménagements qui permettraient de sortir des zones à risques.
Au terme de ces enquêtes, les projets jugés recevables seront corrigés, avant l'approbation définitive des PPRI programmée pour la fin de l'année.

durée de la vidéo: 01 min 52
PPRI Draguignan

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
aménagement du territoire