• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Cancer du sein : journées de dépistage en octobre

© MAXPPP / NICOLAS BARREAU
© MAXPPP / NICOLAS BARREAU

Par Mariella Coste

Mercredi 9 octobre 2013 c'est la première journée d'Octobre Rose à Marseille, dédiée à la prévention du cancer du sein.
C'est la 20e édition de cette campagne en France.

1 femme sur 8 risque de développer un cancer : le dépistage précoce permet de sauver des milliers de vies.
Selon la ligue du cancer du sein 53 000 nouvelles personnes sont touchées chaque année, ce cancer touche surtout les femmes (seulement 1% de ces cas touche hommes).
Aujourd'hui, plus de 3 cancers du sein sur 4 sont guéris mais on compte encore 11 500 décès par an.

 / © JOEL SAGET / AFP
/ © JOEL SAGET / AFP

L'Assistance Publique Hôpitaux de Marseille participe à la campagne « Octobre rose ».
3 journées sont prévues : le 9 octobre à l’hôpital Nord, le 14 octobre à la Conception et le 16 octobre à la Timone.

Le mercredi, à l'hôpital Nord toute la journée sages-femmes, infirmières, gynécologues, chirurgiens, radiologues, anatomopathologistes seront à la disposition du public avec des stands d’information, mais aussi des ateliers d’autopalpation des seins. Le service mammographie ouvrira ses portes pour des visites guidées. Une conférence-débat sur le thème « Féminité et cancer » est prévue au Pavillon Etoile.

Une filière unique en France à l'Hôpital Nord

Depuis le début de l'année un service dédié propose de réaliser un diagnostic en moins de 8 heures.
Plusieurs services collaborent ensemble : gynécologie, imagerie et anatomopathologie pour un diagnostic rapide du cancer du sein. Mercredi 9 octobre, les équipes invitent les patientes et leurs proches à venir s’informer sur la prévention et la prise en charge de ce type de cancer.
 / © MAXPPP / NICOLAS BARREAU
/ © MAXPPP / NICOLAS BARREAU

L'Institut Paoli Calmettes propose également un diagnostic sein chrono pour les femmes qui présentent des anomalies cliniques ou des images mammaires suspectes lors des examens d’imagerie standard. Les patientes pourront obtenir un rendez-vous dans les 72 heures.

En France, 1 femme sur 3 ne se fait pas dépister de manière régulière. 

Sur le même sujet

Label Tourisme et Handicap, état des lieux.

Les + Lus