Municipales à Marseille : avantage pour Gaudin au premier tour, selon un sondage BFMTV

Selon un sondage CSA pour BFMTV, Le Figaro, l’UMP Jean-Claude Gaudin arrive en tête au premier tour des municipales à Marseille. Mais au second tour, le PS et le front de gauche unis pourraient l’emporter.

Par

A près de deux mois des élections municipales, le maire de Marseille Jean-Claude Gaudin pourrait rester dans son fauteuil. S'il est crédité d'un bon score au premier tour, l'issue est en revanche incertaine pour le second, dévoile le sondage CSA pour BFMTV, Le Figaro et Orange. 

Au premier tour, Jean-Claude Gaudin arrive en tête de notre sondage avec 37% des voix, devant le candidat du PS, Patrick Mennucci, qui récolterait 31% des suffrages. De son côté, le candidat du Front national Stéphane Ravier emporterait 17% des voix, soit une baisse de 5 points par rapport à notre sondage d'octobre. Le Modem, lui, emmené par Jean-Luc Bennahmias, reste au même score avec 3% des intentions de vote.

En cas d’un second tour entre les listes de Jean-Claude Gaudin, Patrick Mennucci et Stéphane Ravier, l’issue semble incertaine. Les listes Gaudin bénéficient toutefois cette fois-ci d’un léger avantage, créditées de 42% des intentions de vote exprimées à l’échelle de la ville contre 41% pour celles de Patrick Mennucci. Ils devancent nettement celles du Front national, avec 17% des intentions de vote.

Sondage CSA pour BFMTV du 29 janvier 2014 / ©
Sondage CSA pour BFMTV du 29 janvier 2014 / ©

 

7 Marseillais sur 10 intéressés par les municipales

71% des personnes interrogées disent s’intéresser "beaucoup" ou "un peu" à la campagne des élections municipales à Marseille. Un score légèrement inférieur à la moyenne nationale, 74%. Les jeunes semblent en revanche moins intéressés: entre 18 et 24 ans, ils ne sont "que" 56% à déclarer s’intéresser à la campagne. L'intérêt passe ensuite à 61% chez les employés, 83% chez les employés et 80% chez les cadres.

La délinquance, sujet prioritaire pour les habitants

En terme de priorité pour leur ville, les Marseillais sont préoccupés par la lutte contre la délinquance, citée par 59% des personnes interrogées. Autre sujet majeur, la propreté et la gestion des déchets est citée par 52% des sondés. Viennent ensuite le montant des impôts locaux (30%), les transports (27%) ou encore le stationnement et la circulation (23%).
Dans l’ensemble, les Marseillais sondés sont 68% à aspirer à un changement en profondeur de l’action municipale. 22% pensent qu’il vaut mieux continuer l’action municipale telle qu’elle est menée.

Sur le même sujet

Les + Lus