Marseille : environ 500 “gilets jaunes” contre la réforme des rythmes scolaires

Les opposants à la réforme se sont rassemblés sous l'ombrière
Les opposants à la réforme se sont rassemblés sous l'ombrière

L'association "gilets jaunes" composée de parents, d'enseignants et d'élus à appeler à un rassemblement ce dimanche matin sur le Vieux-Port contre la réforme des rythmes scolaires. D'autres rassemblements ont eu lieu en France ce week end.

Par Robert Papin

"Les gilets jaunes" exigent l'abrogation du décret du 24 janvier 2013 relatif à l'organisation du temps scolaire dans les écoles maternelles et élémentaires. Les critiques les plus importantes des opposants à cette réforme portent sur la fatigue des enfants et sur sa mauvaise préparation. De nombreux parents, enseignants et élus considèrent que les moyens alloués à son application sont insuffisants et que les activités péri scolaires se résument le plus souvent à de "l'occupationnel".
"On se bat pour défendre la réussite et la santé de nos enfants" disent de nombreux parents opposés à la réforme.
La réforme des rythmes scolaires est caractérisée par 4,5 jours par semaine en primaire. Selon le ministère de l'éducation nationale, 17 % des communes l'ont déjà mis en application. Toutes devront l'appliquer à la rentrée 2014. Et toujours de source ministérielle  seules 5 % des communes sont dans une posture d'opposition.
Dans la région Paca très peu de communes ont commencé à mettre en application les nouveaux rythmes scolaires. Pour certains enseignants comme Céline Fabre, professeur des écoles dans le Var et porte-parole national  des "Gilets Jaunes", la réforme est aussi synonyme de risques d'inégalités des chances à l'école. 
Porte parole des "gilets jaunes"


Sur le même sujet

Les + Lus