Assassinat d'Hélène Pastor : une vingtaine d'interpellations à Marseille

Publié le Mis à jour le
Écrit par Karine Bellifa
Hélène Pastor a été victime d'une fusillade à Nice, le 6 mai dernier. Très gravement blessée, elle était morte quelques jours après.
Hélène Pastor a été victime d'une fusillade à Nice, le 6 mai dernier. Très gravement blessée, elle était morte quelques jours après. © Maxppp/Jean-François OTTONELLO

Les enquêteurs ont interpellé une vingtaine de personnes impliquées dans l'assassinat de la riche héritière monégasque Hélène Pastor à Nice le 6 mai dernier. La fille et le gendre de l'héritière figurent parmi les interpellés. Hélène Pastor et son chauffeur avaient été victimes d'un guet-apens. 

La police a interpellé ce lundi une vingtaine de personnes dans les quartiers Nord de Marseille (cité des Cèdres et/ou cité des Flamants) a-t-on appris de source sûre. Elles sont soupçonnées d'être liées au meurtre de la riche héritière monégasque Hélène Pastor, le 6 mai dernier à Nice. D'autres personnes ont été interpellées à Nice et à Rennes.

Sa fille et son gendre interpellés

Parmi elles figurent Sylvie Pastor, la fille d'Hélène Pastor, et son mari. L'héritière et son chauffeur étaient tombés dans un guet-apens le 6 mai dernier alors qu'elle se rendait à l'hôpital L'Archet de Nice. Un homme armé d'un fusil de chasse à canon scié avait fait feu à travers les vitres de sa voiture. Il avait pris la fuite avec un complice. Grièvement blessée au thorax, au cou et au visage, Hélène Pastor était morte de ses blessures le 21 mai. Son chauffeur n'a pas non plus survécu.

Le procureur de la République de Marseille Brice Robin et le directeur interrégional de la police judiciaire Christian Sainte vont tenir une conférence de presse mardi à 15 heures au Tribunal de Grande Instance de Marseille.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.