Course-poursuite à Marseille : un homme tué et un policier grièvement blessé

Les faits se sont déroulés dimanche aux environs de 22 heures dans le quartier de l'Estaque. Une passante a également été blessée plus légèrement au cours de la fusillade entre la victime circulant à bord d'un véhicule volé et les policiers.

Quelques heures plus tôt, l'homme mortellement touché par les policiers commettait un "car-jacking" sur la commune de Port-de-Bouc. Selon une autre source proche du dossier, le vol de la voiture aurait eu lieu dans une station-service et l'automobile aurait été localisée grâce au téléphone de son propriétaire resté à l'intérieur.
L'individu est repéré par des policiers à son arrivée à Marseille qui tentent alors de l'intercepter. Le malfaiteur ouvre le feu sur eux, qui ripostent à leur tour. Pour prendre la fuite, l'homme, âgé de 37 ans et "très défavorablement connu" des services de police, n'a alors pas hésité à rouler sur un policier, très grièvement blessé.



Hospitalisé dans un état grave, le policier âgé de 41 ans et appartenant au groupe de sécurité de proximité présentait de multiples fractures sauf à la tête ainsi qu'une une lésion à la rate. "La voiture lui est passée dessus, c'est un miraculé..." a confié une source proche de l'enquête. Il devait être opéré lundi dans la matinée.

Le Procureur de la République de Marseille, Brice Robin, tiendra une conférence de presse lundi à 17 heures au palais de justice afin de revenir sur les circonstances exactes de la course-poursuite.

A Marseille, le brigadier-chef de 41 ans appartenant au groupe de sécurité de proximité et écrasé hier soir à l'Estaque lors d'une fusillade sanglante (le braqueur a été abattu par les forces de l'ordre) est actuellement au bloc opératoire à l'hôpital Nord.
Ce policier expérimenté souffre de multiples fractures, sauf à la tête, et reste dans un état très grave même si ses jours ne sont plus en danger.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité