• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Les parents devant la mairie de Marseille

© Photo Valérie Smadja
© Photo Valérie Smadja

Plusieurs centaines de parents se sont rendus en début d'après-midi devant la mairie pour protester contre la mauvaise organisation du temps péri-scolaire. Peu d'animations ont pu être mises en place pour ce premier vendredi après-midi dans les écoles primaires marseillaises.

Par Ghislaine Milliet

Après une rentrée sous tension, les parents des élèves du primaire avaient prévu une grande manifestation devant la mairie pour ce premier vendredi après-midi, théoriquement consacré aux activités péri-scolaires imposées par la réforme des rythmes scolaires.
En cette rentrée, la mairie de Marseille n'a pas réussi à trouver à temps le nombre suffisant d'animateurs pour les vendredi après-midi. Seules 350 personnes, sur les 3500 nécessaires ont pu être recrutées.

Manifestation des parents

Les parents indignés se sont donc retrouvés sur la place Bargemon, près de la mairie. Des démonstrations d'ateliers péri-scolaires y ont été organisées sur place symboliquement.
La révolte du vendredi
Mardi, Jean-Claude Gaudin avait été vertement pris à partie par des parents d'élèves dans une école où il venait offrir des dictionnaires aux enfants pour la rentrée.
En cause: l'annonce, quelques jours auparavant, que, faute d'avoir eu le temps d'organiser ces activités périscolaires, les parents devraient dans leur grande majorité se débrouiller seuls pour faire garder leurs enfants tous les vendredis après-midis, au moins pendant plusieurs semaines.
Jeudi, la mairie a finalement annoncé la mise en place d'un système provisoire de garderie dans les écoles le vendredi après-midi à compter du 12 septembre, avant la mise en oeuvre progressive des activités périscolaires elles-mêmes.
Recrutement d'animateurs
Avant la manifestation de ce vendredi, de nombreux parents avaient pique-niqué auparavant avec leurs enfants au sein même des écoles pour faire face à une autre actualité du jour : la grève des personnels de cantine.

Sur le même sujet

Stéphane Gauberti (06)

Les + Lus