Cet article date de plus de 6 ans

Air France : le premier syndicat de pilotes rejette la proposition de la direction

La proposition de la direction d'Air France de suspendre jusqu'en décembre le projet de développement de sa filiale à bas coût Transavia n'a pas convaincu le syndicat de pilotes SNPL ALAlpa. La grève est maintenue mardi.
© GABRIEL BOUYS / AFP
La sortie de crise ne semble pas encore en vue à Air France. Le premier syndicat de pilotes, le SNPL AF Alpa, a rejeté fermement la proposition de la direction d'Air France de suspendre jusqu'en décembre le projet de développement de Transavia. La filiale à bas coût est au coeur du conflit aérien depuis huit jours. 

Ecran de fumée

Les pilotes dénonçent une "ultime provocation" du patron du groupe AF-KLM Alexandre de Juniac, le syndicat estime dans un communiqué que l'annonce qu'il a faite aux syndicats dans la matinée "n'est qu'un écran de fumée qui n'offre pas plus de garanties que les annonces précédentes, et ne résout aucun problème".

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
social