Les Ultras aux dirigeants de l'OGC Nice: "nous nous sentons aujourd'hui trahis"

Par un long communiqué diffusé sur sa page Facebook, l'association "Populaire sud Nice" s'exprime pour la première fois après les incidents survenus au terme du match Nice-Bastia qui a provoqué la fermeture de tribune par la Ligue. Elle critique notamment le comportement des dirigeants du club.

Envahissement du terrain après le match Nice - Bastia le 18 octobre 2014
Envahissement du terrain après le match Nice - Bastia le 18 octobre 2014 © JEAN-CHRISTOPHE MAGNENET / AF
Jean-Louis Leca, arbore le drapeau corse à la fin de la rencontre. La situation va ensuite dégénérer
Jean-Louis Leca, arbore le drapeau corse à la fin de la rencontre. La situation va ensuite dégénérer © JEAN CHRISTOPHE MAGNENET / AFP
"Vous nous connaissez, on ne fera ni dans la langue de bois, ni dans le faux-semblant".

Et effectivement, l'association vise d'abord le club corse et plus particulièrement Jean-Louis Leca, gardien de but remplaçant, qui avait brandi un drapeau corse sur la pelouse au terme de la rencontre: "un joueur professionnel a des obligations, dont la première est de rester dans son rôle, donc de ne pas adopter une attitude inconvenante, grossière, de provoquer, d’inciter à la colère".

L'association déplore que des supporters niçois aient pénétré sur le terrain "et cela ne doit plus arriver".  La tribune sud est fermée à titre conservatoire jusqu'au 13 novembre après l'envahissement du terrain.

Violente charge contre les dirigeants

Ceci ressemble à une introduction car la suite est une charge violente envers les dirigeants de l'OGC Nice: " nous en arrivons au plus grave, l'attitude des dirigeants de notre club qui devraient peut-être s’inspirer de celle de leurs collègues bastiais qui, eux, ne crachent pas dans la soupe quand l’un des leurs est en cause !" 

Le président de l’OGC Nice, Jean-Pierre Rivère a annoncé qu'il portait plainte contre les quatre supporteurs interpellés. Réponse cinglante des Ultras: "Défendre la famille rouge et noir, c’est régler les problèmes en famille avant de penser à ce que les médias et instances verront !" nous constatons depuis des mois que lorsque le club (supporters compris) est attaqué, nos dirigeants ne défendent pas "bec et ongles" la famille... 

Nous nous sentons aujourd'hui trahis. Une cassure est là, très largement ressentie dans nos rangs, qui sera très dure, voire impossible, à combler."


A quelques heures du match de coupe de la ligue Nice - Metz, l'ambiance s'annonce ce soir électrique à l'Allianz Riviera?

Regardez et commentez en direct le match OGC Nice - FC Metz à partir de 18h15 sur notre site internet
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
polémique ogc nice football sport
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter