Marseille : la communauté urbaine leur confisque leur maison

Plusieurs propriétaires de maisons construites au bord de l'eau, dans le quartier des Goudes à Marseille, se sont vus proposer un contrat immobilier étonnant. La Communauté Urbaine de Marseille, qui gère les lieux, leur propose de devenir locataires ... de leurs maisons.

C'est sûr, leurs maisons se situent sur le domaine public maritime. Mais s'ils ne sont pas propriétaires du sol, ils sont bien propriétaires de leurs maisons, pour lesquelles ils payent les impôts fonciers chaque année.

Leurs murs, leurs toits et les aménagements à l'intérieur, ce sont bien eux qui les ont payés. 
La Communauté Urbaine de Marseille (MPM) ne l'entend pas de cette oreille. Gestionnaire du domaine public maritime par délégation, elle leur a imposé un nouveau contrat... qu'ils ont bien du mal à accepter. Car une clause stipule qu'ils deviennent locataires, en signant un contrat pour cinq ans, renouvelable une fois...
durée de la vidéo: 02 min 16
De propriétaire à locatiare...

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
littoral justice