Le Vauclusien Rémy Landier a traversé l'Atlantique à la rame !

Rémi Landier, un habitant d'Apt, avait lancé le défi de se lancer dans une course transatlantique à la rame, au profit des enfants leucémiques de Marseille. Des enfants qu'il côtoie depuis 15 ans en tant que moniteur de voile. Pari réussi : il a atteint la Guyane le premier jour de l'an.

Il a réussi son pari : 4700 km d'océan parcourus à la rame dans le cadre de la course "Rame Guyane". Rémy Landier, éducateur sportif , passionné d'aventures est arrivé à Cayenne, sa destination, au matin du 1er janvier 2015,.
Il s'était lancé "un défi personnel, mental, physique et moral de haut-niveau" : faire partager ce défi aux enfants leucémiques de l'hôpital de la Timone, qu'il initie à la voile depuis 15 ans, à Apt.

"Je leur dédie ma course. C’est leur courage et leur détermination devant la maladie qui seront mon moteur devant les difficultés de la mer"


avait-il exprimé avant son départ, précisant que son bateau porterait le nom de leur association "La vie devant soi".
Rajoutant également : "Ils me serviront d’exemple, quant à moi, je m’appliquerai à les faire rêver et s’échapper de leur maladie".
Après 74 jours de mer, Rémy Landier a eu le plaisir d'approcher de son but aux côtés d'un autre participant de la course, le breton Didier Torre qui avait choisi une route différente de celle du vauclusien.
"Et pourtant, ils se sont retrouvés à quelques encablures seulement de la ligne d’arrivée", raconte un proche de Rémy Landier. "Ils ont coupé la ligne à moins de deux heures d’écart, après une folle poursuite à plus de 3 nœuds dans les faveurs du courant sud-équatorial jusqu’aux îles du Salut sous des vents d’Alizés enfin de retour".
Rémy Landier témoignera de son aventure dans notre journal de 19 heures ce soir, en direct et par néophone.

Rémy Landier avant son départ

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
exploit