Séminaire du Conseil Régional du Culte Musulman

Motivé par l'attentat contre Charlie Hebdo, une réunion au sommet est organisée par le conseil régional du culte musulman autour du thème : la radicalisation et l' Islam, avec des interventions de chercheurs, de sociologues, de préfets, et nombreux imams. 

Séminaire du Conseil Régional du Culte Musulman​

Motivée par l'attentat contre Charlie Hebdo, une réunion au sommet est organisée par le conseil régional du culte musulman, autour du thème : radicalisation et Islam.
Une centaine de personnes y participent : des chercheurs, des sociologues, plusieurs préfets, et bien sûr de nombreux imams, une première. Les dispositifs de l'Etat ont été expliqués et dévoilés, notamment un numéro de téléphone mis en place pour aider les familles : 
numéro vert contre le Jihad 0800 005 696

Le reportage de Karim Baïla et Xavier Schuffenacker : interviewés : Michel CADOT, Préfet de la région Paca, Haroun Derbal, Imam de la Mosquée Islah de Marseille et Halima Brahim responsable de l'association l'Arche.



Actes anti-musulmans en hausse

Avec 128 faits recensés en deux semaines en France, soit presque autant que pour toute l'année 2014, les actes antimusulmans "ont atteint un sommet dans la haine" depuis l'attentat contre Charlie Hebdo, se désole l'Observatoire national contre l'islamophobie, qui a appelé hier la classe politique à réagir.

Cette instance dépendant du Conseil français du culte musulman(CFCM), qui établit ses chiffres sur la base des plaintes déposées auprès de la police et de la gendarmerie, a fait état de 128 actes antimusulmans entre le 7 et le 20 janvier (33 actions, visant notamment des lieux de culte, et 95 menaces, dont des insultes).


L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité